Sur la route à l'automne, soyez prudents !

 
 
Sur la route à l'automne, soyez prudents !

En automne, les conditions de circulation sont plus difficiles.

Attention aux tapis de feuilles :

Le vent et la pluie peuvent rassembler les feuilles mortes dans certains secteurs et transformer ces amas en tapis humides et glissants. Redoublez de prudence dans les zones boisées, notamment en sortie de virage et surtout si vous êtes à deux-roues.

Bien voir et être bien vu :

La luminosité est globalement plus faible à l'automne, quelle que soit l'heure de la journée. Roulez en feux de croisement dès que la lumière est insuffisante. Plus bas et aveuglant, le soleil d'automne peut aussi être extrêmement gênant.

Automobilistes, soyez vigilants par rapport aux autres usagers de la route qui sont bien moins visibles en cette période de l'année. Les statistiques prouvent que les mois d'automne sont ceux qui impliquent le plus d'accidents dus à un manque de visibilité.

Il est indispensable pour les cyclistes, motocyclistes et les piétons qui circulent sur la voie publique de se faire voir par les automobilistes et de porter des vêtements réfléchissants. Cette règle est particulièrement de mise pour les écoliers sur le chemin de l'école.

Veillez à ce que les phares de votre véhicule soient bien réglés et en bon état de marche. Les ampoules des voitures font souvent les frais des premières périodes froides et humides. Allumez vos phares dès que la luminosité du jour diminue ou lorsque les conditions de circulation sont mauvaises.

Attention au brouillard :

Le temps froid et humide peut générer du brouillard. Si c'est le cas, gardez vos distances et allumez vos phares antibrouillard. Réduisez aussi votre vitesse en dessous de 70km/h, y compris sur autoroute, voire 50km/h si la visibilité est inférieure à 50 mètres.

Attention aux animaux sauvages :

Les traversées de gibier sont particulièrement fréquentes en automne. Réduisez votre vitesse dès que vous apercevez le panneau de signalisation « Danger - Animaux sauvages ». Surveillez les bas-côtés et ralentissez même en l'absence de signalisation dans les massifs forestiers. Un animal peut en cacher un autre : les cervidés et les sangliers se déplacent souvent en groupe.

Êtes-vous prêt à partir ?

Avant de partir, pensez à préparer votre trajet ! Informez-vous sur les prévisions de trafic, étudier votre itinéraire complet, même si vous le connaissez bien, évaluez le temps de parcours en intégrant une pause toutes les deux heures mais ne vous fixez pas d'heure d'arrivée.

Avant de partir, pensez à préparer les passagers ! Prévoyez des occupations pour les enfants et de quoi vous restaurer légèrement le long du parcours. Avant de démarrer vérifiez que tout le monde est correctement installé et attaché.

Avant de partir, pensez à préparer votre véhicule ! Avez-vous contrôlé l'état de vos feux ? Et celui de vos pneus (gonflage, usure) ? N'oubliez pas de préparer votre véhicule à la saison froide et de faire les contrôles et révisions nécessaires avant le grand froid de l'hiver (batterie, freins, liquide de refroidissement, antigel...).