Qu'est ce que les espèces exotiques envahissantes et quels sont leurs impacts ?

 
ragondin_myocastor_coypus
pacifastacus_leniusculus_400px
bernache_canada_400px
Ragondin (Myocastor coypus) Ecrevisse de Californie (Pacifastacus leniusculus) Bernache du Canada (Branta canadensis)

Les espèces exotiques envahissantes (EEE) sont des espèces exotiques (c'est-à-dire non indigènes, allochtones) introduites, intentionnellement ou non, par l’homme, hors de leur aire d’origine.

L'implantation et la propagation de ces espèces ont des conséquences sur les écosystèmes, les habitats, les espèces indigènes, les services écosystémiques, socio-économiques et sanitaires.

Néanmoins, une espèce exotique sur un territoire donné n’a pas obligatoirement des impacts négatifs. Sur la totalité des espèces exotiques présentes en Europe, soit 12 000, seulement 10 à 15 % sont considérées comme envahissantes (chiffres du règlement du Parlement Européen et du Conseil du 22 octobre 2014).

Pour qu’une espèce soit considérée comme exotique envahissante, elle doit franchir 4 barrières. Le schéma ci-dessous résume les étapes d’une invasion biologique. Ce n’est qu’une fois ces conditions remplies, qu’une espèce est dite « exotique envahissante ».

cliquez sur l'image pour agrandir le schéma.

schema_invasion

1 - Introduction

Une espèces exotique est introduite, volontairement ou non dans un territoire hors de son aire d'origine.

2 - Acclimatation

L'espèce survit dans son nouveau milieu (adaptation aux conditions climatiques, écologiques, etc ...)

3 - Naturalisation

Elle se reproduit dans la nature et forme des populations durables dans le temps et de plus ou moins grandes tailles

4 - Invasion impactante

L'espèce devient invasive et sa propagation a des effets négatifs sur l'environnement, et a des impacts sanitaires et socio-économiques.

Pour résumer, une espèce exotique envahissante est une espèce exotique naturalisée, qui prolifère dans son nouvel habitat, s’étend géographiquement à partir de ce nouvel habitat et cause des dommages écologiques, socio-économiques et/ou sanitaires.

Sources :

ambroisie_3
renouee_asiatique
berce_du_caucase
Ambroisie à feuilles d'armoise (Ambrosia artemisiifolia) Renouée asiatique (Reynoutria sp.) Berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum)
crédits photos : freeimages.com, pixabay.com, MNHN, CPIE Corrèze, DDT Corrèze