France Relance soutient la Culture dans les territoires

 
 
France Relance soutient la Culture dans les territoires

Le secteur culturel a été particulièrement touché par la crise sanitaire. L’impossibilité de rassembler et de se déplacer a mis à mal tous les domaines culturels en France. Afin de faire face aux conséquences immédiates de la crise , le secteur culturel a été soutenu avec 856 millions d’euros d’aides directes au secteur, 949 millions d’euros au bénéfice des intermittents et 3,3 milliards d’euros de prêts garantis par l’État (PGE) en faveur d’établissements culturels.

Pour redynamiser le modèle culturel français, le plan France Relance mobilise 2 milliards d'euros au profits des acteurs de la Culture. A ce jour, 460 millions d'euros fléchés en direction du secteur culturel ont d'ores et déjà été dépensés au niveau national.

1. Le soutien au patrimoine

Ce sont 614 millions qui sont destinés au patrimoine français.

280 millions d’euros de cette enveloppe seront destinés à la restauration des divers monuments et lieux historiques, au sein de ce fond, 80 millions constitueront le « plan cathédrales » (les cathédrales en France appartiennent à l’État) pour restaurer ces édifices. De surcroît, 40 millions de ces 280 seront distribués aux communes ou aux propriétaires privés d’immobilier historique.

Au sein de ce soutien au patrimoine, ce sont aussi 334 millions d’euros qui iront aux grands opérateurs patrimoniaux. Parmi lesquels, les musées du Louvre, le musée d’Orsay, le château de Versailles ou le Centre Pompidou. Cet argent servira a permettre une reprise d’activité sereine pour ces établissements qui ont vu leur fréquentation s’effondrer durant la pandémie.

2. Le soutien à la création artistique

Ce sont 426 millions d’euros qui doivent permettre la survie de la création en France. L’enveloppe sera divisée de la manière suivante :

- 220 millions d’euros iront au spectacle vivant privé

- 206 millions d’euros iront au spectacle vivant subventionné (dont 30 millions aux institutions régionales et 30 millions aux ensembles, opéras, orchestres et festivals des territoires).

3. le soutien à l’emploi culturel

Le plan de relance prévoit 113 millions d’euros pour soutenir l’emploi, soutenir les jeunes créateurs et moderniser les établissements d’études artistiques.

13 millions d’euros seront alloués aux populations fragilisées dont 7 millions au spectacle vivant et 6 millions aux arts visuels.

Une commande publique, transdisciplinaire, sera effectuée pour un montant de 30 millions d’euros, avec une priorité donnée aux jeunes artistes.

Enfin, 70 millions d’euros seront utilisés en vue de rénover les établissements d’enseignement supérieur culturel et ainsi améliorer la qualité de formation dans ce domaine.

4. Investissement dans les filières culturelles stratégiques

428 millions d’euros sont alloués à ces filières qui ont un réel intérêt économique et contribuent au rayonnement de la France dans le monde.

Dans ce cadre, 140 millions d’euros sont dédiés à la presse. Ces crédits seront ajoutés à un plan de soutien annoncé le 28 août 2020 pour 483 millions d’euros de soutien à la filière dans les deux prochaines années.

53 millions d’euros constitueront le « plan livre » au bénéfice des librairies, principalement pour le développement d’outils numériques et de vente en ligne. Une partie sera aussi disponible pour les bibliothèques, afin d’élargir leurs heures d’activité.

165 millions d’euros iront à la filière cinéma, principalement cette fois dans une volonté de rayonnement mondial avec l’export de la production et une plus grande attractivité du territoire avec de plus grands soutiens aux projets de tournage sur le territoire.

70 millions d’euros sont prévus pour les médias publics, avec en tête Radio France et France Télévisions, afin de dynamiser leur production culturelle.

5. Stratégie d’avenir des filières

Afin de maintenir durablement les effets de la relance dans le secteur culturel, 419 millions d’euros sont prévus pour les industries culturelles afin de mettre en œuvre leur stratégie dans les années qui suivent.

Ainsi, 19 millions d’euros sont alloués pour permettre aux établissements d’industrie culturelle d’avoir accès aux opportunités économiques comme le financement bancaire.

En outre, 400 millions d’euros seront mobilisés au titre du 4e plan d’investissement sur 5 ans (conclu dans le cadre des Etats généraux des industries culturelles et créatives – ICC)

Les projets corréziens lauréats du volet Culture de France Relance :

En Corrèze, le volet Culture de France Relance s'est traduit par le soutien financier de 5 projets :

  • La scène nationale L’Empreinte Brive-Tulle a bénéficié de 300 000 euros pour rénover le théâtre de Brive.
  • 341 037 € ont été distribués à 27 bénéficiaires dans le cadre du plan cinéma et audiovisuel.
  • 10 262 € sont allés au bénéfice de 7 bénéficiaires concernant l’aide à la modernisation des diffuseurs de presse.
  • 1 337 000 euros ont été investis pour la rénovation de l’Église de Turenne.
  • 28 167 € dans le cadre du Plan Livre à 3 librairies sur le territoire corrézien.
Librairie Uzerche

Remise par Monsieur le Secrétaire général d'un sticker France Relance à la librairie indépendante "La petite marchande d'histoires", lauréate des mesures de soutiens aux librairies indépendantes.

> Communiqué de presse : Librairie "La petite marchande d'histoires" - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb

Dossier de presse:

> Culture, le plan de relance dans les territoires - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,92 Mb