Sécurité Routière

Opération sécurité routière "SET'OIQUICONDUIT?"

 
Opération sécurité routière "SET'OIQUICONDUIT?"

Afin de sensibiliser les clients des restaurants et de communiquer de manière originale, l’État en Corrèze et l’Union des Métiers de l’Industrie Hôtelière de la Corrèze proposent l’action « Set’oiquiconduit ? ». Cette action, inscrite au Plan départemental d’actions de sécurité routière (P.D.A.S.R.) se déroulera à partir du 25 juillet.

En effet, un set de table a été créé et sera mis à disposition des clients dans 24 restaurants du département, afin de les sensibiliser de manière ludique aux dangers de l’alcool et du téléphone portable au volant.

Joëlle Soum, directrice de cabinet du préfet, et Michel Solignac, président de l’UMIH de la Corrèze, ont présenté ce set de table lors d’un point presse le jeudi 24 juillet 2014 au restaurant «La Calèche » à Tulle.

Set'oiquiconduit
  • But de l’action : la sensibilisation de manière ludique 

Les objectifs primordiaux de cette opération consistent à :

  • Sensibiliser les clients de restaurants aux dangers liés à la conduite après avoir consommé de l’alcool,
  • Sensibiliser ces mêmes clients aux dangers liés à la conduite en utilisant son téléphone portable,
  • Proposer des alternatives et des recommandations face à ces situations,
  • Parler de sujet sérieux de façon ludique en passant par le biais de jeux « questions-réponses ».
  • Les restaurants, un lieu privilégié d’attention pour le conducteur 

Le restaurant est un lieu idéal pour avoir l’attention du conducteur. En effet, entre le moment où le client a passé sa commande et le moment où il est servi, quelques minutes s’écoulent. Celles-ci peuvent être mises à profit pour jouer et lire quelques conseils. C’est pour cette raison que le choix a été fait d’utiliser les sets de table comme moyen de communication.

  • Quel public visé ? 

Bien entendu les clients qui sont tous des conducteurs potentiels. Ces clients peuvent être des touristes et être donc plus enclin à consommer de l’alcool ou des travailleurs qui se restaurent et qui seront plus prompts à utiliser le téléphone portable.

Mais il peut également s’agir du client, corrézien ou non, qui déjeune ou dîne occasionnellement au restaurant et qui est tout aussi concerné par ces thématiques.

Pour en savoir plus, consultez le dossier de presse.