Le service civique

 
 

Pour les jeunes âgés de 16 à 25 ans, c’est l’opportunité de donner de son temps au service du bien commun et de l’intérêt général, de se rendre utile.

C’est la garantie de vivre une expérience unique, enrichissante et valorisante, dans des domaines d’action très variés : la solidarité, la santé, la culture et les loisirs, le sport, l’éducation pour tous, l’environnement, la mémoire et la citoyenneté, le développement international et l’action humanitaire, l’intervention d’urgence…
 C’est la possibilité de valider un projet personnel de vie, d’explorer des secteurs d’activités, d’acquérir des connaissances et compétences, de rencontrer des acteurs diversifiés, professionnels, élus, bénévoles et autres volontaires, de se découvrir une vocation.

C’est l’opportunité de s’adjoindre les services et les compétences de jeunes motivés pour développer des actions exemplaires, innovantes ou expérimentales et couvrir des besoins non couverts… C’est l’opportunité d’impulser et d’expérimenter de nouveaux projets… C’est donner la chance à des jeunes de prouver leur motivation et leur engagement au service de l’intérêt général… Pour tous, jeunes et structures d’accueil, le nouveau Service civique constitue une occasion sans précédent de participer activement à l’effort national de cohésion sociale tout en valorisant la place et l’engagement de la jeunesse dans notre pays…

Le Service civique s’adresse prioritairement aux jeunes âgés de 16 à 25 ans. Afin de favoriser leur engagement, le législateur a souhaité privilégier cette classe d’âge par la mise en place d’aides financières substantielles de l’Etat, pour les jeunes volontaires ainsi que pour les structures d’accueil : indemnités mensuelles versées à chaque jeune volontaire par l’Etat plus diverses aides complémentaires possibles.

Quelles structures peuvent accueillir des jeunes en Service civique ?

Tout organisme à but non lucratif et toute personne morale de droit public peut accueillir un ou plusieurs volontaires en Service civique. Les principales structures d’accueil concernées sont donc les associations, les collectivités territoriales (communes, conseils généraux, conseil régionaux…), les établissements publics…

Comment ?

Deux possibilités :

  • le site Internet du Service civique (www.service-civique.gouv.fr )
  • démarcher des structures d’accueil potentielles d’un quartier, ville ou d’autres régions, pour leur proposer un projet de mission de Service civique. Les structures pourront alors facilement se renseigner sur les modalités d’agrément au titre du Service civique.

Lorsque la structure avec laquelle un accord est trouvé sur une mission, sera agréée, ceci aboutit à la conclusion d’un contrat d’engagement de service civique pour une durée de 6 à 12 mois, à raison d’un minimum de 24 heures par semaine.

Pour la procédure d’agrément, les services compétents :

  •  la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) si le projet de mission(s) de Service civique est régional.
  • la Direction départementale de cohésion sociale et de protection de la population (DDCSPP) si le projet de mission(s) de Service civique est départemental.

En Limousin, la DRJSCS et les DDCSPP se mobilisent fortement pour développer le Service civique dans notre région, le rendre accessible au plus grand nombre et en faire un outil efficace au service de l’engagement citoyen des jeunes et plus globalement, au service de la cohésion sociale.