Sylviculture et milieux aquatiques

 

Concilier développement des activités sylvicoles et préservation des milieux aquatiques, une démarche concertée en région Limousin

Un groupe de travail | Un guide | Des formations  | Des structures pour vous conseiller pour un chantier


Un groupe de travail :

Les activités sylvicoles, selon les techniques utilisées, peuvent porter atteinte aux milieux aquatiques et, par voie de conséquence, léser les activités dépendantes de ces milieux.

Conscients de ce problème, les acteurs des milieux forestiers et aquatiques ont engagé, depuis plusieurs années, des démarches pour réduire ou supprimer ces effets négatifs tout en maintenant l’activité forestière qui participe à l’économie de la région limousine.

Ainsi, en 2011, un groupe de travail, intitulé « sylviculture et milieux aquatiques », réunissant différentes parties prenantes de la forêt et des milieux aquatiques, a été créé en Corrèze. Il comprend des structures privées et publiques, avec des compétences territoriales intercommunales, départementales ou régionales (collectivités locales, services et établissements publics de l’État, syndicats et groupements de propriétaires forestiers, associations professionnelles de scieurs, d’exploitants, d’entrepreneurs…). Sa composition est donnée dans le document téléchargeable suivant :

> Composition du groupe de travail sylviculture et milieux aquatiques - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,03 Mb

Ce groupe de travail est piloté par la direction départementale des territoires de la Corrèze qui le co-anime avec la communauté de communes des gorges de la haute Dordogne, qui l’avait initié sur son territoire.

L’enjeu pour le groupe de travail « sylviculture et milieux aquatiques » est de concilier le développement des activités sylvicoles et la préservation des milieux aquatiques.

Il s’est fixé deux objectifs :

  • réaliser un guide des bonnes pratiques
  • et accompagner les acteurs du territoire pour que ces bonnes pratiques soient mises en œuvre sur le terrain.

Aujourd’hui, le guide, intitulé « Guide des bonnes pratiques – Sylviculture et cours d’eau », est finalisé et des formations sont programmées.

L’ensemble de ce projet (guide et formations) bénéficie du soutien financier de l’Europe, de la Région Limousin, des agences de l’eau Adour-Garonne et Loire-Bretagne et de l’association initiative biosphère Dordogne. Par ailleurs, comme le groupe de travail sylviculture et milieux aquatiques n'a pas de personnalité juridique propre, pour toutes les opérations liées à la maîtrise d’ouvrage du projet (réception des fonds nécessaires au projet et passation des commandes pour la mise en œuvre des formations et la mise en forme, l’édition et le routage du guide), il a chargé BoisLim, l'interprofession de la filière bois-forêt en Limousin, de le représenter.

Cette démarche (groupe de travail et projet) doit permettre, par la rencontre des acteurs des milieux forestiers et aquatiques, une coordination des mondes de l’eau et de la forêt ; et par la suite, conduire à des réalisations concertées qui participeront au développement durable de la région limousine.

Pour toute information complémentaire sur le groupe et ses réalisations, les animateurs du groupe de travail « sylviculture et milieux aquatiques » sont à votre disposition :

  • Mme Séverine ECUVILLON, chargée de l’animation des politiques de l’eau à la direction départementale des territoires de la Corrèze (Tél. : 05 55 21 82 50)
  • M. Vincent MENNESSIER, technicien rivière à la communauté de communes des gorges de la haute Dordogne (Tél. : 05 55 95 85 15)

retour en haut de page

Un guide :

Le « Guide des bonnes pratiques – Sylviculture et cours d’eau » est composé de trois parties. La première souligne le rôle positif de la forêt pour la ressource en eau, les milieux naturels et l'homme. La deuxième décrit les milieux aquatiques, leur intérêt et les possibles causes et conséquences de leur dégradation par l'activité sylvicole. La 3ème partie propose, pour chaque étape sylvicole, des solutions techniques permettant de préserver les milieux et de poursuivre l'exploitation forestière. Cette dernière partie fait aussi un rappel de la réglementation en vigueur et identifie tous les acteurs du territoire qui, sur le Limousin, peuvent être sollicités pour apporter des conseils à chacune de ces étapes.

Nota : Par rapport aux structures pouvant apporter du conseil, un complément au guide sous forme cartographique et de tableur est donné dans la partie « Des structures pour vous conseiller pour un chantier »

Le guide des bonnes pratiques sylviculture et cours d’eau :

ÉDITO

LA FORÊT & LES COURS D’EAU

IMPACTS POSSIBLES DE L’ACTIVITÉ SYLVICOLE SUR LES COURS D’EAU

CONSEILS POUR CHAQUE ÉTAPE SYLVICOLE 

ANNEXES :

Lexique et abréviations (Les mots suivis d’une * sont définis dans cette section)

Contributions et partenaires du guide

Ce guide est téléchargeable dans son intégralité en cliquant sur le lien ci-après :

> Guide des bonnes pratiques – Sylviculture et cours d’eau - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 5,65 Mb

La version papier de ce guide a été diffusée, entre fin septembre 2014 et début novembre 2014, aux parties prenantes de la filière forestière et notamment à ceux intervenant sur le terrain comme les entrepreneurs et exploitants forestiers, les scieries, les coopératives forestières, les experts forestiers…

Si vous souhaitez un guide papier ou plusieurs pour le diffuser, vous pouvez vous adresser à :

BoisLim, l'interprofession de la filière forêt bois en Limousin - Imm. Consulaire du Puy Pinçon - Maison du Pôle Bois - BP 30 -19001 TULLE Cedex - Tél. : 05 55 29 22 70

retour en haut de page

Des formations :

Six formations gratuites ont eu lieu en Limousin, à raison de deux par département, pour informer, expliquer et montrer sur le terrain les bonnes pratiques indiquées dans le guide.

Ces six formations ont porté sur des thèmes particuliers, propres à l'exploitation forestière  :

  • le franchissement des cours d’eau : le 16/05/2014 à Meymac (19) et le 19/06/2014 à Rochechouart (87)
  • la voirie forestière : « Voirie Forestière : Enjeux des acteurs et solutions techniques adaptées au respect des milieux aquatiques et naturels », le 30/01/2015 à Neuvic (19)
  • les travaux forestiers :  ♦  « L’eau et les travaux forestiers : de la préparation du sol à la plantation » :  le 18/06/2015 à Sainte Feyre (23) et le 30/11/2015 à Saint-Léonard-de-Noblat (87) ♦  « L’eau et les travaux forestiers : de l’éclaircie à la coupe » : le 30/09/2015 à Saint-Junien-la-Bregère (23)

Pour connaître si d'autres formations seront programmées sur des sujets en rapport avec ceux traités par le guide des bonnes pratiques "Sylviculture et cours d'eau", vous pouvez contacter le centre de formation professionnelle et de promotion agricoles (CFPPA) de Meymac - rue de l’école forestière - 19250 MEYMAC - Tél. : 05 55 46 02 00

retour en haut de page

Des structures pour vous conseiller pour un chantier :

Selon la localisation de votre chantier, vous pouvez contacter différentes structures pouvant vous apporter des conseils tant sur la préservation des milieux aquatiques que la gestion forestière :

Elles sont listées dans le guide des bonnes pratiques sylviculture et cours d’eau, dans ses annexes 2, 3 et 4 :

Info + :Vous trouverez ci-après, sous forme de tableur et de carte interactive, par commune, le territoire d’intervention de certains organismes intercommunaux :

  • structures intercommunales à compétence travaux en rivière dotées de techniciens rivière (communauté de communes, communauté d’agglomération, syndicats),
  • Parcs naturels régionaux (Millevaches en Limousin et Périgord-Limousin)
  • et Pays avec un animateur forestier.

Nota : Certaines communes peuvent ne pas être rattachées à ce type de structure.

Sur la carte  « Territoire d’intervention des organismes intercommunaux avec des compétences dans les domaines sylvicoles et/ou milieux aquatiques » : 

  1.  ) avec l’onglet« Localisation administrative », situé sur le panneau de gauche (intitulé « Gestionnaires ») de la fenêtre, sélectionner le département puis la commune où se situe votre chantier et ensuite cliquer sur le bouton localiser,
  2. ) sur le panneau central, intitulé « carte », cliquer sur le pictogramme « i » puis cliquer sur la carte, une fenêtre apparaîtra dans laquelle seront mentionnés le ou les organismes pouvant vous guider.

Accès internet à la carte 

Sur le tableur « Communes_dans_structures_intercommunales_foret_milieux_aquatiques_aout_2014.xls », il suffit de sélectionner la commune où se situe votre chantier et vous aurez le ou les organismes intercommunaux qui peuvent vous guider :

> Le tableur Communes_dans_structures_intercommunales_foret_milieux_aquatiques_aout_2014 - format : XLS sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,10 Mb

retour en haut de page

 
 

Documents associés :